le Programme de licence en sciences politiques

Repenser le populisme(SP427)

Nom du Cours Semestre du Cours Cours Théoriques Travaux Dirigés (TD) Travaux Pratiques (TP) Crédit du Cours ECTS
SP427 Repenser le populisme 5 3 0 0 3 5
Cours Pré-Requis
Conditions d'Admission au Cours
Langue du Cours Français
Type de Cours Électif
Niveau du Cours Licence
Enseignant(s) du Cours Cemil YILDIZCAN cemilyildizcan@gmail.com (Email)
Assistant(e)s du Cours
Objectif du Cours Le cours se donne comme objectif l’étude critique approfondie des pratiques et des transformations populistes dans les sociétés contemporaines à l’aide des diverses approches et modèles théoriques qui développent différents points de vue et outils d’analyse, en mettant un accent particulier sur la transformation des systèmes représentatifs et partisans.
Contenus Ce cours propose une analyse du populisme comme phénomène équivoque-polysémique. Le populisme est souvent employé dans les travaux de sciences sociales avec des sens différents pour décrire une idéologie, une stratégie, un style, une forme ou un discours politique. S’y ajoute l’usage fréquent qu’en font les acteurs politiques et les médias de toute catégorie de manière souvent inadaptée à la situation exposée. Le suremploi polysémique de ce terme cause alors une ambiguïté conceptuelle, ce qui constitue un obstacle pour saisir les transformations socio-politiques dans le monde contemporain.

Pour éviter toute ambiguïté, voire toute erreur, nous essaierons, dans ce cours, de cerner les contours des débats sur le populisme autant que possible en nous concentrant en particulier sur l’origine et les résultats de ce que nous pouvons appeler les « transformations populistes » dans les systèmes politiques contemporains.
Après un effort de définition du terme « populisme », nous introduirons les approches classiques et nouvelles sur le sujet qui nous mèneront vers une interrogation sur la relation entre le populisme et la démocratie représentative. Dans ce cadre, nous proposerons une discussion sur les transformations des mécanismes participatifs et représentatifs, en particulier à travers les défis populistes à l’encontre des organisations partisanes traditionnelles. Nous concluerons sur l’évolution des attitudes de vote et des mécanismes de participation politique qui répondent à la rhétorique populiste tout en la nourrissant à leur tour.
Le contenu du cours sera enrichi par la présentation d’études de cas et l’intervention des spécialistes invités.
Acquis d'Apprentissage du Cours L’étudiant ayant suivi et réussi ce cours est capable de :

1) identifier la notion du populisme,
2) discerner les différentes théories qui étudient les différents aspects du populisme,
3) maîtriser les outils d’analyse du phénomène populiste,
4) explorer les conditions d'émergence du populisme et les relations entre le populisme et la démocratie représentative,
5) analyser la transformation des systèmes politiques contemporains,
6) comprendre la logique des rapports de pouvoir à travers la structure de la représentation politique,
7) analyser et classifier les partis populistes selon leur idéologie et leur organisation,
8) appliquer l’analyse conceptuelle du populisme aux études de cas du monde contemporain dans une perspective comparative,
9) analyser et évaluer l’impact des défis populistes sur les partis traditionnels et la démocratie représentative dans différents contextes,
10) analyser et évaluer de manière critique le succès ou l’échec du populisme au gouvernement,
11) identifier et expliquer les caractéristiques du leadership et de la rhétorique populistes.
Méthodes d'Enseignement Le cours comportera une grande part d’exposés magistraux et de discussions sur les lectures hebdomadaires. Ces deux éléments supposent une présence assidue des étudiants ainsi qu’une lecture des textes recommandés. Les indications sur les textes à lire et la répartition des responsabilités (notes de synthèse, présentation, organisation des débats) seront données chaque semaine en classe.
Ressources Abts, Koen et Rummens, Stefan, « Populism versus Democracy », Political Studies, vol. 55, 2007, pp. 405-424.

Acemoglu, Daron, Georgy Egorov et Konstantin Sonin, « A political theory of populism », The Quarterly Journal of Economics, 128(2), 2013, pp. 771-805.

Albertazzi, Daniele et McDonnell, Duncan, « Introduction : The Sceptre and the Spectre », Twenty-First Century Populism, The Spectre of Western European Democracy, New York : Palgrave Macmillan, 2008, pp. 1-15.

Alston, Philip, The Populist Challenge to Human Rights. Journal of Human Rights Practice, 9(1), 2017, pp. 1-15.

Aslanidis, Paris, « Is populism an ideology ? A refutation and a new perspective », Political Studies, 64(1S), 2016, pp. 88-104.

Bale, Tim., Van Kessel, Stijn., & Taggart, Paul, "Thrown around with abandon? Popular understandings of populism as conveyed by the print media: A UK case study," Acta Politica, 46(2), 2011, pp. 111-131.

Betz, Hans-Georg, "Exclusionary Populism in Austria, Italy, and Switzerland", International Journal, 56(3), pp. 393-420.

Canovan, Margaret, Populism, London : Junctions Books, 1982.

Canovan, Margeret, « Trust the People ! Populism and the Two Faces of Democracy », Political Studies, XLVII, 1999, pp. 2-16.

Canovan, Margaret, « Taking Politics to the People : Populism as the Ideology of Democracy », in Y. Mény and Y. Surel (Eds), Democracies and the Populist Challenge, New York : Palgrave, 2002, pp. 25-44.

Collier, Ruth Berins & Collier, David, Shaping the Political Arena: Critical Junctures, the Labor Movement, and Regime Analysis in Latin America, Notre Dame: University of Notre Dame Press, 2002.

Donovan, Todd et Jeffrey A. Karp, « Popular support for direct democracy », Party politics, 12 (5), 2006, pp. 671-688.

Dornbusch, Rudiger, & Edwards, Sebastian, "Macroeconomic populism", Journal of Development Economics, 32(2), 1990, pp. 247-277.

Hall, Stuart, « Le populisme autoritaire : réponse à Jessop et al. », in Stuart Hall (ed), Le populisme autoritaire, Paris : Editions Amsterdam, pp. 157-173.

Jagers, Jan et Stefaan Walgrave, « Populism as political communication style : An empirical study of political parties' discourse in Belgium », European Journal of Political Research, 46(3), 2007, pp. 319-345.

Jessop, Bob, et al., « Le populisme autoritaire. Les deux nations et le thatchérisme », in Stuart Hall (Ed.), Le populisme autoritaire, Paris : Editions Amsterdam, pp. 101-156.

Ionescu, Ghita et Gellner, Ernest, Populism : Its meanings and national characteristics, London : Weidenfeld and Nicolson, 1970.

Jansen, Robert S. « Populist mobilization : A new theoretical approach to populism », Sociological Theory, 29(2), 2011, pp. 75-96.

Katz, Richard S. et Mair, Peter, « Changing Models of Party Organization and Party Democracy : The Emergence of the Cartel Party », Party Politics, vol. 1, no. 5, 1995 (disponible aussi en français).

Katz, Richard S. et Mair, Peter, « The Cartel Party Thesis. A Restatement », Perspectives on Politics, vol. 7, no. 4, 2009, pp. 753-766

Laclau, Ernesto, La Raison Populiste, Paris : Editions du Seuil, 2008.

Mair, Peter, « Populist Democracy vs. Party Democracy », in Y. Mény and Y. Surel (Eds), Democracies and the Populist Challenge, New York : Palgrave, 2002, pp. 81-98.

Mastropaolo, Alfio, « Politics against Democracy : Party Withdrawal and Populist Breakthrough », in D. Albertazzi et D. McDonnell (Eds) Twenty-First Century Populism, The Spectre of Western European Democracy, New York : Palgrave Macmillan, 2008, pp. 30-48.

Moffitt, Benjamin, et Simon Tormey, « Rethinking populism : Politics, mediatisation and political style », Political Studies, 62(2), 2014, pp. 381-397.

Mudde, Cas, « The populist zeitgeist », Government and opposition, 39(4), 2004, pp. 541-563.

Mudde, Cas, Rovira Kaltwasser, Cristobal, Exclusionary vs. inclusionary populism: Comparing contemporary Europe and Latin America, Government and Opposition, 48(2), 2013, pp. 147-174.

Mudde, C., & Rovira Kaltwasser, C., "Populism and (liberal) democracy: a framework for analysis", In Mudde, C., & Rovira Kaltwasser, C. (eds.), Populism in Europe and the Americas: Threat or corrective for democracy?, Cambridge, UK: Cambridge University Press, 2012, pp. 1-26.

Méni, Yves ; Surel, Yves « The Constitutive Ambiguity of Populism », in Y. Mény and Y. Surel (Eds), Democracies and the Populist Challenge, New York : Palgrave, 2002

Pasquino, Gianfranco, « Populism and Democracy » in D. Albertazzi et D. McDonnell (Eds), Twenty-First Century Populism, The Spectre of Western European Democracy, New York : Palgrave Macmillan, 2008, pp. 15-29.

Pratt, John, Penal populism, Abingdon, Oxon: Routledge, 2007.

Rodrik, Dani, Populism and the Economics of Globalisation. NBER Working Paper No. 23559, Cambridge MA: National Bureau of Economic Research, 2017.

Rosanvallon, Pierre, Counter-democracy : Politics in an Age of Distrust, Cambridge : Cambridge University Press, 2008, pp. 249-318.

Rydgren, Jens, "Is extreme right-wing populism contagious? Explaining the emergence of a new party family", European Journal of Political Research, 44(3), 2005, pp. 413-437.

Salas, Denis, La Volonté de punir. Essai sur le populisme pénal, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2010.

Soare, Sorina, & Stambazzi, Moreno, "Y-at-il quelque chose de pourri dans la démocratie contemporaine? La vision des populismes contemporains (France et Italie)", Studia Politica: Romanian Political Science Review, 17(4), 2017, pp. 575-608.

Taggart, Paul, « Populism and Representative Politics in Contemporary Europe », Journal of Political Ideologies, vol. 9, no. 3, 2004, pp. 269-288.

Taggart, Paul, « New populist parties in Western Europe », West European Politics, 18(1)1995, pp. 34-51.

Taguieff, Pierre-André, « Le populisme et la science politique : du mirage conceptuel aux vrais problèmes », Vingtième siècle. Revue d’histoire, no. 56, 1997, pp. 4-33.

Ucen, Peter, « Parties, populism, and anti-establishment politics in East Central Europe », SAIS Review of International Affairs, 27(1), 2007, pp. 49-62.

Arditi, Benjamin, Politics on the Edges of Liberalism : Difference, Populism, Revolution, Agitation, Edinburgh : Edinburgh University Press, 2007.

Bora Tanıl et Erdoğan, Necmi, « ‘Biz, Anadolu’nun Bağrı Yanık Çocukları’. Muhafazakâr Popu¨lizm », in Ahmet Çiğdem (Ed.), Modern Tu¨rkiye’de Siyasî Du¨su¨nce -Muhafazakârlık, vol. 5, İstanbul : İletişim Yayınları, 2003, pp.632- 645.

Canovan, Margaret « Two Strategies for the Study of Populism », Political Studies, vol. 30, no. 4, 1982, pp. 544-552.

Canovan, Margaret, « Populism for political theorists ? », Journal of Political Ideologies, 9(3), October 2004, pp. 241-252.

Dix, Robert H., « Populism : Authoritarian and Democratic », Latin American Research Review, vol. 20, no. 2, 1985, pp. 29-52.

Hall, Stuart, et al., Policing the Crisis : Mugging, the State, and Law and Order, New York : Palgrave MacMillan, 2002.

Laclau, Ernesto, Politics and Ideology in Marxist Theory : Capitalism, Fascism, Populism, London : NLB, 1977.

Mény, Yves, et Yves Surel, Par le peuple, pour le peuple : le populisme et les démocraties, Paris : Fayard, 2000.

Rooduijn, Matthijs, Sarah L. De Lange, et Wouter Van der Brug, « A populist Zeitgeist ? Programmatic contagion by populist parties in Western Europe », Party Politics 20(4), 2014, pp. 563-575.

Weyland, K., "Clarifying a contested concept: Populism in the study of Latin American politics", Comparative Politics, 34(1), 2001, pp. 1-22.
Imprimer le contenu du cours
Intitulés des Sujets Théoriques
Semaine Intitulés des Sujets
1 Introduction : présentation du cours et position des problèmes. Questions de méthode pour étudier le populisme en sciences politiques
2 Qu'est-ce que le populisme : Les caractéristiques générales du populisme
3 Bref survol des théories et débats principaux sur le populisme. Bilan critique de la littérature sur le populisme
4 Populisme et démocratie Pathologie, symptôme ou nouvelle forme de politique ?
5 La transformation des rapports État-parti-société. La « cartélisation » des partis politiques dans l’ère post-1989
6 La montée des partis anti-systèmes. Peut-on parler de « partis populistes » ?
7 Examen partiel
8 La transformation des clivages socio-politiques. Le populisme est-il « à gauche » ou « à droite » ?
9 La montée des populismes en Europe. Projection du documentaire d'Antoine Vitkine (Roche Roche Production. Arte France) : « Populisme, l’Europe en danger »
10 Les nouvelles « démocraties » autoritaires Populisme(s) autoritaire(s)
11 Études de cas
12 Études de cas
13 Les nouvelles dynamiques de la participation politique. Le vote « populiste » est-il « populaire » ?
14 La magie de l’appel au peuple : l’anatomie d’un discours « populiste »
Intitulés des Sujets Pratiques
Semaine Intitulés des Sujets
Contribution à la Note Finale
  Numéro Frais de Scolarité
Contribution du contrôle continu à la note finale 3 60
Contribution de l'examen final à la note finale 1 40
Toplam 4 100
Contrôle Continu
  Numéro Frais de Scolarité
Devoir 0 0
Présentation 1 20
Examen partiel (temps de préparation inclu) 1 30
Projet 0 0
Travail de laboratoire 0 0
Autres travaux pratiques 0 0
Quiz 0 0
Devoir/projet de session 0 0
Portefeuille 0 0
Rapport 0 0
Journal d'apprentissage 0 0
Mémoire/projet de fin d'études 0 0
Séminaire 0 0
Autre 1 10
Toplam 3 60
No Objectifs Pédagogiques du Programme Contribiton
1 2 3 4 5
1 Comprendre les principaux concepts, théories, approches et méthodologies utilisés dans l’étude de la politique. X
2 Identifier la structure et le fonctionnement du système politique en Turquie ainsi que ceux des autres systèmes politiques dans le monde. X
3 Identifier et collecter des informations de sources crédibles primaires et secondaires ; analyser et faire la syntèse des connaissances ainsi acquises. X
4 Générer et tester empiriquement des hypothèses sur les processus, les institutions, les mécanismes et les relations politiques. X
5 Concevoir, conduire et interpréter les résultats de recherches originales conformément aux principes scientifiques et éthiques à l’aide des méthodes fondamentales de recherche. X
6 Témoigner d’une prise de conscience et de la sensibilité à l’égard des questions liées aux droits de l’homme, à la démocratie et à la paix sociale. X
7 Déterminer les sources des conflits sociaux et leur mode de résolution par des moyens politiques. X
8 Examiner d’un angle critique la nature des changements dans la communauté politique mondiale et le caractère des processus complexes tels que la mondialisation. X
9 Prendre part dans un travail d’équipe dans le domaine de la science politique et des autres disciplines connexes. X
10 Suivre les publications scientifique et communiquer avec des collègues dans un environnement international en utilisant le Français qui est la langue d’enseignement de l’Université Galatasaray et l’Anglais qui est la seconde langue étrangère obligatoire. X
11 Maîtriser les technologies de l’information et de communication à un niveau requis pour finaliser des travaux scientifiques en science politique. X
Activités Nombre Durée Charge totale de Travail
Durée du cours 0 0 0
Préparation pour le cours 0 0 0
Devoir 0 0 0
Présentation 0 0 0
Examen partiel (temps de préparation inclu) 0 0 0
Projet 0 0 0
Laboratoire 0 0 0
Autres travaux pratiques 0 0 0
Examen final (temps de préparation inclu) 0 0 0
Quiz 0 0 0
Devoir/projet de session 0 0 0
Portefeuille 0 0 0
Rapport 0 0 0
Journal d'apprentissage 0 0 0
Mémoire/projet de fin d'études 0 0 0
Séminaire 0 0 0
Autre 0 0 0
Charge totale de Travail 0
Charge totale de Travail / 25 0,00
Crédits ECTS 0
Scroll to Top